Plutoto

 Bienvenue sur le site consacré aux plutoto


 

A la manière d'un Virelangue ou d'un trompe-oreille, certains mots mis l'un à coté de l'autre en forment un nouveau, qui n'a pas de sens, mais qui crée une sensation.

 "Le bus vient plutôt tard ou plutôt tôt ?" - plutoto. Un autre: "c'est pas ta pote ?"- patapote. Un dernier: "On clique où là ?"- clicoula. Des mots qui sonnent comme des concentrés absurdes de poésie dans une langue inconnue.

De Queneau, faisant demander à Zazie "Doukipudonktan ?" à Raymond Devos  (Et qu'a ouï l'ouïe de l'oie de Louis? "ékaouïlouïdeloadeloui?") et à Boby Lapointe, de nombreux artistes ont utilisé des trompes-oreille.

Le plutoto est une chasse, traquant le vire-langue dans la vie quotidienne, dans des discours politiques, des interviews improbables, où ils sont inconsciemment prononcés par leurs auteurs d'un jour.

Il s'agit sans doute d'une forme de lapsus;  Lorsque le plus sinistre des patrons dit " Nous allons devoir fermer vos usines", c'est cette fantaisie profondément enfouie et refoulée qui nous transmet un mignon "vozuzine". Et lorsqu'un syndicaliste lui lance "pas touche à nos acquis", il laisse s'envoler un formidable et kamikaze "patouchanozaki".

 



 

 

    vitébocounoun'noubatonplupluprédnouèdalagraisseédeudeupeupleudigneékiapadguèreogoudnozaboné (au goût de nos abonnés)dorzédéjaojourdui (d'ores et déjà aujourd'hui)

memparmivoukilalu

démonkilahante

riunnébanalpetitextre.jpgardiss.jpgkilamange.jpgcapture-d-ecran-2013-04-17-a-15-48-51.pngkilabate.jpgcanto.jpg

grassanou

pamalamochéenjeujuridik

  

 

 

 

sakantondébutecuikissévalufindceumagtoutaféfidel



 

                                             

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×